Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 19:51

Quelques bois et le tour de la Bultiere. Juste ce qu'il faut pour constater qu'un bon vélo ne permet pas d'éviter les chutes et les pieds à terre dans les parties un peu moins roulantes. N'est-ce pas David ? Avec un peu d'expérience ça s'arrangera.

Un bon 40kms achevé chez Manu sur la terrasse.

Repost 0
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 18:51

Un petit tour sur St Georges pour chasser les abus du 13 ?

Repost 0
Publié par bush-maines
commenter cet article
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 18:28
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Les Bushmaines en ballade sur Saumur
Tellement bien contre son chêne

Tellement bien contre son chêne

Tic et Tac  du week end

Tic et Tac du week end

Repost 0
Publié par bush-maines
commenter cet article
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 08:25

Pour ce dimanche d'été pas grand chose à part le raid d'Aizenay pour ceux qui veulent rouler vite.

Sinon une sortie en off sur Mortagne.

Repost 0
Publié par Rodrigue - dans KIKIROULE
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 02:57
Kikiroule à Grand Lieu

L'année dernière GLVTT nous avez fait un magnifique teaser mais rien cette année, dommage. Peut être se sont ils concentré à tracer un magnifique parcours, on verra dimanche pour ceux qui désir s'y rendre.

Rendez vous à 07h00 au local.

Repost 0
Publié par Rodrigue - dans KIKIROULE
commenter cet article
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 16:08
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
Les Bushmaines enfin en été
OHHHHHHHH MY GOD!!!!!!!!!!!!!

OHHHHHHHH MY GOD!!!!!!!!!!!!!

Repost 0
Publié par bush-maines
commenter cet article
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 19:15

L'été est enfin arrivé avec le soleil. Pour ce dimanche c'est Saint Père en Retz dans le 44, rien en Vendée à part Challand.

Sinon un petit décrassage sur Saint Georges pourrais être bien aussi. A vous de voir. 😉

Kikiroule le 26/06
Repost 0
Publié par Rodrigue - dans KIKIROULE
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 13:08
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016
CAP NORE 2016

Résumé de Tonton Jean-Marc titré "J'AVAIS JAMAIS VU CA!"

A l'exception de Gaétan et JeanMi c'était baptême CapNore pour Walter, Franck, Damien et Bibi. C'est à cette occasion que je m'en vais vous ramener quelques conteries de notre journée plus que sportive.

6h20 sur le vélo avec toute la clique sous un ciel incertain mais clément toutefois. La forme est là et les sensations sont bonnes probablement en raison du régime maîtrisé de Minervois de la veille. L'ascension vers le moulin qui domine le site de départ sans être particulièrement difficile me donne déjà quelques sueurs et fait monter le cardio de mon vieux diesel. Le terrain alterne entre sable, caillasses et glaise bien collante consécutivement aux pluies de la nuit.....eh oui il a plu!!!

Les costauds ont déjà une longueur d'avance et le wagon suiveur que j'occupe prend gentiment sa vitesse de croisière pour voir le groupe se reformer temporairement au premier ravitaillement, ceci après un joli single descendant, ....grands ifs et vignes du sud, voici le décor joliment planté et perso ces premiers kilomètres sont pour moi plus que jouissifs....Jean-Mi rajoutant que ce n'est que l'début!.....YEEESSSSS!

Nous enchainons avec une longue portion dans un lit de cours d'eau constitué de grandes dalles glissantes à souhait, ceci me rappelant ma vilaine gamelle à la Transvolcanique.....Bon, à pied finalement ça passe sans bobos.

Petit à petit on voit le profil se durcir en entrant dans le massif avant la montagne noire et sur ce terrain de jeu magnifique mais très changeant qui nous offre des sols variés, des montées longues et/ou bien raides sans oublier les descentes hyper techniques en corniche ou flans de collines, le groupe suiveur se disloque.

la matinée déroule et tout le monde est confiant, seule ombre au tableau: Le temps se gâte, il fait plus froid, le vent durcit et une petite bruine commence à dégrader sérieusement le terrain qui n'était déjà pas très folichon. C'est sous cette situation que je suis surpris de retrouver Jean-Mi et Gaétan !?!? à un ravito. L'explication m'est donnée quand j'aperçois Gaétan avec sa monture les fers en l'air et en train de soigner une crevaison persistante. Damien et Franck ont recollés et il manque juste l'écureuil déjà reparti et bien décidé à en découdre avec le Pic de Nore sur le 100.

La réparation a pris du temps et tout le groupe repart avec quelques inquiétudes sur les options à prendre pour le reste de la journée....100 ou 80? pour les uns, 80 ou 60? pour les autres.....That is the question!!!

Je vis après le départ du ravito un gros coup de mou de 30' du à un gros coup de froid, Franck m'accompagne et Damien a pris une longueur d'avance. Nous avons dépassé les 700m d'altitude et sur un profil toujours plus sélectif je me refais définitivement la cerise pour la fin de journée ...OUF!!!.

On ne reverra Gaétan et JeanMi qu'à l'arrivée et nous voici à notre tour à l'assaut du Pic, les conditions sont abominables et le seul répit que nous avons se situe à l'abri dans les désormais rares espaces de forêt.

Les rafales de vent sont telles que les trajectoires ne sont plus contrôlées, brouillard visibilité 20m; la tenue hiver est de rigueur mais on ne la lâchera pas......Vindiousse!

A ce jeu là on se sent de plus en plus guerrier, on connait notre objectif mais on ne le voit pas dans ce nuage opaque, de surcroît le profil nous amène sur un terrain de longues montagnes russes usantes à souhait, on marche... , on porte..., on roule au pas..., c'est la misèèèèèèèère!!...Jusqu'à l'ascension finale pour ne pas dire l'ASSAUT final...

...et pour cette première c'est heureux que j'atteins le sommet en Winner de notre trio suiveur.....content Tonton!

Les contrôleurs au sommet sont transis mais blagueurs, ils me propose même de rentrer par la route ! Que nenni!!! Ca va pas Non!! y m'a r'gardé lui? ..Bon, autant vous dire qu'avec ce temps pourri et ce vent cinglant, il n'y a pas foule à part 2 ou 3 vététistes et les tables de pique nique sont toutes disponibles.

Soudain surgit du ténébreux brouillard la silhouette de Damien arcbouté sur sa monture et tout aussi heureux d'avoir vaincu le PIC. ....Un p'ti jaune ce soir ne sera pas de trop pour arroser ça! On s'autorise quelques pauses photos pour compléter notre palmarès et devons nous résigner à repartir sans Franck car les conditions sont insoutenables.

Franck est derrière mais nous ne sommes pas inquiets dans la mesure où ce dernier nous avait rassuré en nous précisant qu'il gérait sa journée, nous le retrouverons d'ailleurs au dernier ravito dont nous avons pleinement profité entre saucisses, fromage et autres gâteries.

La descente du PIC fût comment dire.....épique!!! Il a fallu mettre la sagesse et la raison de côté pour en profiter tant le terrain était piégeux et dangereux, ornières boueuses et glissantes sur le sommet, singles en forêt boueux et défoncés jusqu'au ravito, il n'en fallait pas moins pour se faire des grosses frayeurs. Pour ma part j'ai pris comme je le pouvais la trace d'un fat dont la technique n'était plus à prouver me permettant ainsi de creuser un bel écart .....jusqu'à ce que l'EPIC subisse une crevaison instantanée du pneu AR au km 61.

Aïe aïe aïe, une belle cicatrice ouverte sur le flanc du pneu ne présageait rien de bon pour la suite, je réussis à réparer et faire un pansement mais je ne suis pas rassuré sur la fiabilité....

Damien me rejoins puis Franck, génial, le trio est reformé et on termine la descente jusqu'au ravitaillement de Pradelles où nous décidons collégialement de rentrer au plus vite par la route, l'un ayant son compte, l'autre étant indécis et moi n'ayant pas envie de terminer à pied à côté d'un vélo sans pneu AR.

On se fait donc un dernier single et nous laissons les éoliennes sur notre droite avec regret d'autant plus qu'il s'agit d'un des plus beaux paysages du parcours et que semble t'il le terrain était praticable.....Tant pis!

Nous franchissons ensemble l'arche avec beaucoup de satisfaction mais aussi des regrets notamment côté météo.......mais ça les organisateurs ne pouvait pas le prévoir!

82 kms mais soyons humbles: Pas Finishers car portion de route sur le dernier quart de parcours ......SNIF.

Mon agenda m'a enfin permis de participer à cette rando d'or qui n'a pas usurpé son label, loin de là. J'ai hâte de la refaire avec un terrain sec et une météo clémente......et pourquoi pas dès 2017.

Super adresse et sympathiques propriétaires pour le logement proche du site de l'organisation, merci aux six Bush Maines pour ce beau Week-end passé entre nous dans une super ambiance entre dégustation de Minervois, Cabardés, apéro, poêlée saucisse et ....accessoirement un peu de VTT.

Résumé de Jean-Mi (j'avais jamais vu ça non plus)

SAMEDI

Le véhicule ayant été chargé le vendredi soir chez Gaëtan, rdv est fixé à 7h30 chez Jean-Marc pour le départ.

Après 7h de route et deux pauses (café et déjeuner), nous arrivons au gîte de Bagnoles situé à 2kms de Villegly. La location n’ayant pas de garage, les vélos seront hébergés chez un voisin qui est…….viticulteur. La perspicacité de Damien fera le reste : une dégustation de Minervois est organisée pour le soir même après la récupération des plaques de cadre à la salle de fête de Villegly.

Après un repas aux nouilles collantes, direction le dodo de bonne heure.

DIMANCHE

Avec un départ de rando à partir de 6h30, le réveil est fixé à 5h.

Comme d’habitude, Damien est en mode rouzinage et nous partons devant.

Même si la météo n’annonce pas de pluie, il a plu dans la nuit et ce n’est pas pour nous rassurer.

Les organisateurs sont sympas : ils nous laissent partir sans attendre 6h30.

Le départ est classique sur des bons singles dans de la terre jaune qui fait gagner 2 ou 3 tailles aux pneumatiques. Du coup, ça roule moins bien.

Nous allons avoir ensuite un beau et long passage sur des dalles rocheuses. Malheureusement, la pluie a rendu les pierres très glissantes et nous préférons rester prudents.

Avec Walter et Gaëtan, nous arrivons au premier ravito qui est situé au même emplacement que d’habitude. Jean-Marc, Franck et Damien nous rejoignent ensuite.

La suite nous emmène sur une longue grimpette en single avant d’attaquer une superbe descente dans des dalles rocheuses. Dommage, elle se fera en partie à pied car trop glissante et même à pied c’était compliqué. Nous avons récupéré ensuite une longue montée connue ainsi que la pluie avant le second ravito situé en pleine cambrousse. Cette partie a été ponctuée de plusieurs arrêts gonflage pour la roue arrière de Gaëtan. Walter étant parti à son rythme, nous ne le reverrons plus de la journée.

Une longue pause au second ravito permet à Gaëtan de réparer sa roue et à Jean-Marc, Franck et Damien de nous rejoindre.

Le vent commence à souffler fort, il pleut et nous avons pris du retard. Avec Gaëtan, nous décidons de laisser tomber le circuit de 100kms pour partir sur le 80kms.

Jusqu’au ravito situé un peu avant le Pic de Nore, ce sera une succession de sentiers boueux et glissants avec des passages sur les hauteurs à découvert où il est compliqué de tenir le vélo tellement ça souffle. Il nous reste 5kms de grimpette dans la boue et le brouillard.

La montée au Pic de Nore se fait à pied tellement le passage est boueux et glissant. Nous ne verrons pas le sommet de l’antenne car nous sommes dans le brouillard. Le vent est très fort et il fait froid (pas plus de 5 ou 6°).

Après quelques photos rapides, nous repartons. Certains rentrent par la route. Malgré le peu d’envie qu’il nous reste, nous reprenons le circuit. Le début de la descente est horrible ; la Dévalnore de la veille a laissé des traces. La première partie se fera à pied dans 30cm de boue.

Au ravito suivant, nous retrouvons le soleil et le sourire car on se dit que la suite devrait être meilleure. Après un décrottage du vélo, nous prenons la direction des éoliennes. C’est la plus belle partie d’autant plus que les pierres sont sèches et qu’il est enfin possible de lâcher les freins.

La fin du parcours est plus facile malgré 2 grosses grimpettes.

Avec Gaëtan, nous arrivons à Villegly vers 16h30 crottés de la tête aux pieds.

Après le lavage vélo dans le ruisseau près du gîte et la douche, retour chez notre voisin le viticulteur pour passer commande.

Walter nous rejoindra à la location vers 17h ou 17h30 après avoir parcouru les 100kms. Félicitations à lui car beaucoup ont bâché.

Après quelques apéros bien mérités et un bon repas, dodo de bonne heure sans attendre la fin du match de foot France-Suisse.

LUNDI

Après le ménage, le chargement du véhicule et un aurevoir à notre cher voisin, retour en Vendée vers 17h .

Repost 0
Publié par bush-maines
commenter cet article
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 07:05

Aller à votre tour les Cap nordistes de prendre votre pied sur les pentes du pic Nore.

Pour ceux qui reste c'est la Merventaise en Vendée ou une petite sortie en off pour un petit décrassage pour les graniteux qui peuvent encore monter sur une selle.

Kiké pas Cap Nore
Kiké pas Cap Nore
Repost 0
Publié par Rodrigue - dans Kikiroule
commenter cet article
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 18:00
LA GRANIT MONTANA

Des nouvelles de nos 4 graniteux : Romain, Rodrigue et René ainsi que Loïc des Guidonverts.

Tous finishers sur la Ganit'Montana Ultime avec 72kms et environ 3000m de D+ annoncés.

Nous attendons le CR de leur petite sortie dominicale.

Le CR

Nous étions 4 ce week end à Ambazac pour la granit montana Ultime avec ses 72 km et 3000 de D+ pas très roulants! Pour marquer la tradition nous avons fait une halte au décat de Limoges.

Nous prenons place dans notre mobil home, vérifions nos montures en roulant un petit peu autour du camping, mangeons patate douce et quinoa pour se charger en énergie.

Avec l’expérience de l’année dernière nous ne sommes pas étonnés d’attaquer d’entrée une grosse cote suivi par une sympathique descente entre pierres cachées par le terreau. La météo est clémente, le terrain est bon. Le groupe explose rapidement, Romain en bonne forme part devant, Rodrigue et Loïc partent rapidement pour ne pas rater la porte de 13 h 00. Je clos la marche, j’en profite pour me gameller en toute discrétion dans un passage difficile, j’ai accroché mon guidon à un vttiste à pied, je me suis retrouvé coincé sous mon vélo avec une bonne crampe. Je suis inquiet pour la porte mais la portion entre les 2 ravitos moins pentue, permet de reprendre de la marge. Nous la passons entre 1 heure à 20 minutes d’avance. Cette première partie est truffée de passages ludiques et techniques, pimentée par de jolis cailloux et autre racines piégeuses, le paradis du vttiste. Une fois la porte passée, nous attaquons la boucle du grand circuit par de longues côtes et 2 descentes bleues de DH, celles-ci ne présentant pas de difficultés majeures. Les circuits présentent des % tels que la marche à coté du vélo en cote devient le sport du jour pour moi.

Le temps qui vire à la pluie rend les difficultés plus dangereuses, les dalles de granit deviennent glissantes. Au pointage, on nous dit que le prochain ravito est à 600 m, alors qu’il est bien plus loin après de multiples coups de cul immontables sur le vélo. Ce sera le seul reproche à une très bonne organisation, car comme beaucoup j’ai fini mes réserves un peu trop vite. Au dernier ravito, sous une pluie battante, je retrouve Rodrigue et mon collègue dernier finisher de l’an dernier. Les 2 descentes qui suivent sont quasi impossible à passer sans laisser en permanence un pied à terre. La pluie mélangée à la terre soulevée les coureurs précédents forme une pellicule très glissante. Le passage d’un rocher même à pied en est devenu périlleux. Nous remontons quelques vttistes en bien cuits, nous avons doublé le dernier 100 m avant l’arrivée, celui-ci ne pouvant plus passer une cote de 5 m de hauteur!

Contrats remplis pour nous 4 et bravo aux 2 nouveaux finisher.

La soirée fut bien calme et peu arrosée à part quelques tartines de houblon et un rouge offert par nos voisins les marais bocain, heureux de leur journée et impressionnés par la difficulté qui a fait abandonner Bruno.

Ce cru 2016, bien que raccourci en distance, était plus condensé en difficultés. Il n’y avait quasi pas de zone de récupération, les côtes très pentues et les descentes nécessitant attention et pilotage se suivaient sans arrêt. Nous nous sommes bien éclatés toute la journée, dans tous les sens du terme au vu les nombreuses gamelles heureusement sans casse. Dommage que la pluie soit venu gâcher le plaisir sur la fin du circuit.

Les temps approximatifs avant parution sur le site : Romain 8 h 45, Loïc 09h 15, Rodrigue et moi 09 h 45.

LA GRANIT MONTANA
LA GRANIT MONTANA
LA GRANIT MONTANA
LA GRANIT MONTANA
LA GRANIT MONTANA
Repost 0
Publié par bush-maines - dans Raid
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des Bush-maines
  • Le blog des Bush-maines
  • : VTT Bush-maines est une association qui compte une vingtaine de membres pratiquants le VTT pour le plaisir. Suivez nos pérégrinations au fil de ce blog. Point de ralliement des Bush-maines, ce blog est aussi là pour vous informer des randonnées VTT dans la région dans la rubrique kikiroule.
  • Contact

Recherche

Rando Bush-maines 2017

La 19ème rando des Bush-maines

Le 21 mai 2017

Partenaires