Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 14:43
Kikiroule le 22/09

C'est la Clissonaise ce dimanche à Gorges. Tracé principalement en bords de Sèvres et de la Moine souvent très sympa.

Pour ceux qui veulent s'éloigner un peu plus Guemené Penfao fait également sa randonnée annuelle au pays des racines.

Rdv à 8h00 sur place pour Gorges ou 07h30 au local.

Partager cet article

Publié par Rodrigue - dans KIKIROULE
commenter cet article
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 09:31

Y a t-il du monde pour un petit tour dimanche matin? Soit sur Saint Georges ou une petite "Clisssonade" sinon à vous de voir. Côté rando il n'y à pas grand chose dans le coin à moins que j'ai loupé quelque chose.

8h30 au local pour Saint Georges ou au pont en bas du château de Clisson.

Partager cet article

Publié par Rodrigue - dans KIKIROULE
commenter cet article
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 07:23

Deuxième sortie du week-end à Pléchatel. Seulement deux motivés, David et moi. Partie sur le tard, on a fait que la moitié du parcours proposé à cause de ma tige de selle qui ne voulais plus remonter. Et pédaler trop bas sur le vélo, ça pique très vite les cuisses. Du coup la grosse majorité des montées s'est faite en poussant le vélo, mais on s'est bien amusé dans les descentes.

Je vous laisse apprécié...

Partager cet article

Publié par Patrice - dans Vidéo Rando
commenter cet article
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 05:59

12 Bushmaines étaient de sortie pour ce week-end du côté de Pléchatel.

Nous sommes logés à Bourg-les-Comptes donc pas très loin de Pléchatel. Il y avait quand même un peu plus de 6kms à vélo pour se rendre au départ de la rando.

La répartition des couchages sera facile : les 4 cinquantenaires au calme dans le petit logement à 200m du logement principal qui abrite les moins sérieux.

Après un petit repas convivial nous prenons la route de Pléchatel vers 13h.

Les inscriptions sont ouvertes à partir de 13h30.

Les organisateurs ont prévus des circuits jusqu'à 55kms + un circuit physique (800m de D+) et technique de 25kms indépendant des autres.

Ceux qui étaient présents l'an dernier vont vite constater que pour proposer le 25kms, les organisateurs ont "déshabillé" la rando. Du coup la première partie de notre après-midi est bien moins intéressante cette année.

Jusqu'au premier ravito, rien de bien compliqué. Ca va devenir plus physique ensuite d'autant plus qu'il fait chaud. Les circuits nous font passer dans des jolis bois interminables.

La dernière partie sera très roulante.

Dommage car l'édition 2015 était bien plus intéressante.

Au final, 64kms et 1300m de D+ en comptant les 12kms aller-retour à notre gîte.

Le samedi soir a été plutôt festif. pas besoin de précisions ni de dessin.

Le lendemain, seuls Patrice et David sont allés tester une partie du circuit de 25kms.

Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel
Rando de Pléchatel

Partager cet article

Publié par Patrice - dans Vidéo Rando
commenter cet article
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 17:53

Voici le lien de la vidéo de notre périple

https://youtu.be/gqRpDg6qJ3U

Partager cet article

Publié par René
commenter cet article
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 13:55

Pour ceux qui ne sont pas à Pléchâtel vous faites quoi? Et pour info dimanche aprem il y a la dirty foncky jam 5 organisé par la FONCKY AGENCY du beau spectacle avec des vtt bien sur ..

Partager cet article

Publié par bush-maines
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 19:36
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016
Pyr'Epic 2016

Arrivés à Lourdes vendredi en fin d’après-midi à l’hotel alba, point de départ de notre périple nous récupérons nos plaques et les organisateurs contrôlent les prérequis. Nous laissons nos montures que nous retrouverons en haut du pic du midi le lendemain. Le diner est constitué de plusieurs assiettes de pâtes, puis nous effectuons les derniers préparatifs afin de ne pas perdre de temps le lendemain matin. Levés à 03 h 45, petit déjeuner copieux, dépose du sac qui nous suivra qui contient beaucoup de remèdes pour le vélo et de vitamines pour le pilote. Premier briefing dans le car qui nous amène à la Mongie au pied du téléphérique. De la cabine, nous voyons approcher notre point de départ sous un beau lever de soleil. La température est un peu fraiche mais un simple coupe vent suffit pour rester au chaud le temps de savourer la vue.

Notre stratégie du jour est simple, garder un maximum de force pour le lendemain en assurant les portes horaires. Les coureurs partent toutes les 20 secondes, nous sommes en fin de série, cela a un avantage on ne gênera pas grand monde ! Les 2 premiers lacets du pierrier sont durs à passer, inutile de se faire mal au bout de 100 m, nous les faisons à pied. Puis nous prenons la piste 4X4 pour fondre sur le lac d’Oncet à partir duquel nous empruntons un single serpentant au milieu d’une estive avec une superbe vue. Le groupe se disloque en fonction de la forme de chacun. Après une petite montée, nous allons vers barèges via un beau sentier aux épingles serrées. Nous traversons Barrèges pour atteindre un sentier, dans lequel je casse un rayon, qui nous amène à Luz où les organisateurs nous guident et nous sécurisent en bloquant la circulation.

La grosse difficulté se profile, la montée du col de Riou (2000 m) avec un énorme portage sur 500 m de D+ avec un fort pourcentage, même en prenant son temps c’est très dur. Je retrouve Rodrigue au ravito du col, la vue est très belle. On bascule vers Cauteret, la première partie est herbeuse la seconde très caillouteuse. Nous arrivons espacés a Cauteret , Romain réalisant un très bon temps et moi fermant la marche du groupe des Bush.

Après avoir récupéré nos sacs et contrôlé nos montures, nous nous installons dans l’hotel. Romain qui a passé ses vacances sur place nous offre une très bonne tourte aux myrtilles et nous dégustons un super saucisson de cochon noir. Comme le diner organisé prend du retard et que nous sommes très pressés de dormir, nous allons manger rapidement une assiette de pâtes pour changer.

L’étape 2 est réputée bien plus difficile, nous avons des doutes sur notre capacité à franchir les portes horaires.

Lever 05 h 40 ( j’ai âprement négocié 10 minutes) , nous échangeons nos sacs contre nos vélos pour monter dans les œufs. Le protocole des organisateurs est une fois de plus parfait, c’est quasi militaire, nous montons dans l’ordre d’arrivée de la veille ! Puis nous prenons le télésiège pour aller au sommet de la station. Nous assistons, médusés, au lever du soleil sur les sommets.

Les départs s’effectuent dans l’ordre de l’arrivée de la veille, des vautours tournoient au-dessus de nos têtes, nous nous interrogeons sur leurs intentions ! Un concurrent chute 100 m après le départ, il récupère son vélo 50 m plus bas, il va falloir être encore très prudent. La descente part hors station vers le lac d’estaing, c’est une trace très difficile qui serpente à travers l’estive, parmi les trous et gros cailloux, il vaut mieux ne pas en sortir quand on le peut. Arrivés au lac, nous abordons une partie reposante sur route et puis par un sentier le long de la rivère. Une première difficile montée au col des bordères, puis une seconde sur piste au col de couret font chuter la moyenne, les descentes sont superbes, ludiques, caillouteuses à souhait. La montée au mont de Gez, en sous bois est aussi très pentue ou alors ce sont les jambes qui commencent à piocher. La descente vers Gez est un pur bonheur, je prends tellement mon pied que j’embrasse un arbre ! J’arrive dernier des Bush à la porte de Balandrau avec 1 h 40 d’avance, cette bonne nouvelle me revigore, ça sent bon …

Je retrouve à nouveau Rodrigue au ravito, une fontaine nous offre une eau bien fraiche pour affronter la grosse difficulté de la journée, le pic de Pibeste. Le début est une piste a fort pourcentage, puis nous trouvons un sentier impraticable à vélo, ce sera donc portage sur 600 m de D+. Le soleil nous accompagne, le gps affiche par moment 38°, c’est le moment ou quoique qu’il se passe il faut mettre un pied devant l’autre ! La vue est de plus en plus belle au fil de la montée, des grands rapaces profitent des courants ascendants pour planer au-dessus de nos têtes. Le sentier suit ensuite la crête avec des vues 5 étoiles sur les 2 vallées, avant de plonger vers Lourdes via une trace quasi vierge avec des épingles impassable pour moi. A la porte d’Ossen il me reste 45 minutes d’avance, c’est tout bon, il n’y a qu'a terminer en mode cool par Béoult et le pic du jer, profiter des paysages, de la ballade en funiculaire, et de la fin du circuit qui passe par les pistes de DH.

Nous nous retrouvons dans l’ère d’arrivée, savourant ce raid exceptionnel.

Un énorme merci aux organisateurs, pour nous avoir permis de passer dans des sites mythiques, de nous avoir dégoté des descentes de folie, d’avoir pimenté nos souffrances rendant encore plus jouissif le fait de terminer dans les délais, de nous avoir accompagnés avec leurs sourires, humour, et encouragements. Cette énorme organisation, bus, hotels, remontées mécaniques, transit des vélos, bagages … fut sans faille.

Partager cet article

Publié par René
commenter cet article
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 20:13
Finisher DTG
Finisher DTG

Nos 4 pyrénéens sont finishers et figurent parmi les 167 concurrent classés.
J'ai relevé les temps suivants en cumulé pour les deux jours :
- Romain : 13h31 (88ème)
- Pascal : 14h06 (111ème)
- Rodrigue : 15h18 (139ème)
- René : 15h43 (151ème)
Bravo à tous les 4. Le repos va être bien mérité.

Partager cet article

Publié par bush-maines - dans Raid
commenter cet article
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 12:54
Kikiroule chez les voisins

Pour les pauvres Bushs qui ne sont pas du voyage dans les Pyrénées ça sera chez les gars des Brouzils où leurs rando s'améliore d'année en année.

Rdv 07h30 pour un départ en vélo de saint Georges sinon à 08h00 sur place pour les faignants.

Partager cet article

Publié par Rodrigue - dans KIKIROULE
commenter cet article
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 07:46

Salut,

Un site vous permettra de nous suivre sur notre périple pyrénéen.

Les dossards 241 Rene, 242Rodrigue, 243Romain ,244Pascal

Partager cet article

Publié par bush-maines
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des Bush-maines
  • Le blog des Bush-maines
  • : VTT Bush-maines est une association qui compte une vingtaine de membres pratiquants le VTT pour le plaisir. Suivez nos pérégrinations au fil de ce blog. Point de ralliement des Bush-maines, ce blog est aussi là pour vous informer des randonnées VTT dans la région dans la rubrique kikiroule.
  • Contact

Recherche